POUR DIFFUSION

18 novembre 2015

Le gouvernement du Yukon et la Commission scolaire francophone du Yukon demandent de poursuivre les négociations

WHITEHORSE— Le gouvernement du Yukon (GY) et la Commission scolaire francophone du Yukon (CSFY) ont demandé une extension afin de poursuivre les négociations avec le comité de règlement et le sous-comité de construction au sujet des points demeurés en litige suite au recours judiciaire.

Ce mercredi 18 novembre, une deuxième conférence de gestion de cas a été tenue entre la Cour suprême du Yukon, le GY et la CSFY. Les deux parties ont demandé à la Cour une extension pour poursuivre les négociations jusqu’en avril 2016.

Le comité de règlement et le sous-comité de construction s’entendent que du temps additionnel est requis pour continuer les discussions dans le but de trouver des solutions négociées. Ils sont aussi d’accord que des progrès ont été faits avec ces comités dont le choix de l’hébergement temporaire pour le programme de français langue première au secondaire, l’Académie Parhélie, qui sera transféré dans une aile de l’école Émilie-Tremblay.

Les deux parties sont satisfaites de la collaboration actuelle et souhaitent continuer les négociations en privé.

Les deux parties n’émettront aucun commentaire à ce sujet pour l’instant.
-30-

The joint news release is available here.

Sources et renseignements :

Maud Caron Communications, Commission scolaire francophone du Yukon

867-667-8680, poste 0

maud.caron@gov.yk.ca

Holly Fraser

Communications, Education

867-667-5666

holly.fraser@gov.yk.ca